Passez la souris sur la carte pour agrandissement

Le but de l'archéologie est de chercher à comprendre la nature humaine à travers ses vestiges matériels.

Sa définition : l'archéologie est une discipline scientifique dont l'objectif est d'étudier et de reconstituer l'histoire de l'humanité depuis la préhistoire jusqu'à l'époque contemporaine à travers l'ensemble des vestiges matériels ayant subsisté et qu'il est parfois nécessaire de mettre au jour : outils, ossements, poteries, armes, pièces de monnaie, bijoux, peintures, bâtiments, etc.

Les travaux de terrain de l’archéologue : prospections, sondages, fouilles, analyse du bâti, et étude des objets, seront complétés par des méthodes d’identification et d’analyse : C. dendrochronologie, thermoluminescence, palynologie, anthracologie, archéozoologie.
De même il fera appel à d’autres sciences telles que la géologie, la paléontologie, la paléozoologie, la paléobotanique.

Cette carte a pour but de faciliter la compréhension de notre archéologie locale. Elle est présentée sommairement et accompagnée de quelques explications sur sa lecture.
Ce document a été réalisé par Bob Keller, avec l’aide technique de Bruno Gerelli et de Marie Andrée Michel pour le fond de carte. Il représente par l’image, la carte archéologique manuscrite établie par Jean Claude Michel et sur laquelle a été isolé le secteur géographique de Claix. Elle est consultable sur son site internet, fruit d’un considérable travail, afin de s’informer de l’inventaire complet de chaque site cartographié.
La cartographie offre une vision globale et exhaustive de l’archéologie de ce territoire homogène qu’est Le Balcon Est du Vercors dans sa partie septentrionale. A savoir, actuellement, Claix et les communes proches et de même exposition.
Carrés et rectangles sont affectés à des étoiles positionnant les sites archéologiques. Les carrés déterminent des lieux majeurs au vu de leur importance significative en terme du nombre d’indices inventoriés, et/ou d’habitat et de sépulture. Les couleurs de ces carrés ou rectangles correspondent aux périodes repérées sur l’échelle du temps légendée en bas à droite de la carte.
Les libellés des lieux en bas à gauche, numérotés de 1 à 18, concernent Claix de nos jours. Les sites inscrits en caractères plus petits, et numérotés de 19 à 29, comportent les noms des communes périphériques. Ils localisent les principales traces archéologiques de celles-ci.

Claix affiche une archéologie de toutes les époques : Notre village, certains hameaux comme Le Val d’Allières, Cossey ou La Balme, ou bien des lieux escarpés comme le rocher de Comboire et les falaises qui nous dominent. Notre belle commune porte largement les empreintes de la Préhistoire, de l’époque Gallo-Romaine et du Moyen Age.
Nous pouvons nous rendre compte également, ce qui n’est pas négligeable, de la très grande richesse de Varces notre commune voisine. Nous y trouvons grand nombre d’habitats de plein air et de sépultures couvrant aussi toutes les périodes archéologiques du secteur géographique nous concernant. La colline de Rochefort, la plaine du Lavanchon, la plaine de Lachard.
Cette carte pourrait être évolutive et s’étendre aux sites de Fontaine, de Sassenage avec La Grande Rivoire site majeur de l’archéologie régionale. De même, bien sûr, représenter la cartographie de l’époque paléolithique de Saint Nizier du Moucherotte, de Lans en Vercors et de Villars de Lans. Ces communes, bien que proches géographiquement, relèvent d’un contexte archéologique inventoriant des phases beaucoup plus reculées dans le temps. Situation inhérente à des conditions climatiques anciennes aux impacts différents de ceux de notre secteur, de par leur situation géographique.