Reportages

Reportages sur nos activités passées.

Claix Patrimoine et Histoire organise des manifestations, conférences, visites, sorties sur le terrain que vous pouvez retrouver en photos, en consultant les rubriques suivantes. Cliquez sur le lien, pour accéder au reportage qui vous intéresse.

Vous pouez consulter nos archives en accédant directement aux reportages par année.

Quand le Palais du Parlement nous ouvre ses portes …

Le ciel gris et le froid n’ont pas arrêté une cinquantaine d’adhérents, toujours fidèles à nos rendez-vous.

Lundi 30 janvier…..

 

   Tout était réuni en ce vendredi 9 décembre, à la salle des fêtes, pour que la 6ème mondée claixoise soit une réussite !

Les murs de la salle des fêtes étaient  un véritable « livre d’or » de notre association ! Chaque panneau évoquait un moment vécu avec nos adhérents au cours de ces dix dernières années dans l’un ou l’autre des hameaux. Car nous fêtions, en ce samedi 19 novembre, le  dixième anniversaire de CPH en même temps que se tenait l’assemblée générale.

Le sentiment d’avoir, quelques instants, partagé la vie de château …  c’est le privilège que les adhérents de CPH se sont, cette année encore, offerts en ce radieux début d’automne.  Que ce soit avec Olivier Auriol de Bussy ou avec Aymar de Virieu, l’accueil a été des plus chaleureux. Avec passion et générosité, les propriétaires des châteaux de Vallin et de Pupetières furent intarissables sur leurs magnifiques demeures.

 

Bien sûr il fallait faire un peu de marche à pied…mais quel plaisir de pouvoir franchir le porche de ce magnifique monument construit à la fin du XIX ème siècle ! On le voit de loin…on le contourne en promenade pédestre mais comment le visiter ?

C’est pour répondre à cette demande que C P H a choisi le Fort de Comboire pour les journées européennes du Patrimoine !

 

Quelle animation dans le quartier de Pont Rouge en cette fin d’après-midi du 21 Juin. Etait-ce l’été que l’on fêtait ? Et bien non, c’est un noble « vieillard » qui était à l’honneur. 

 

L’installation à l’église de Claix du tableau restauré « Saint Bruno et ses compagnons au désert » nous avait donné l’idée d’aller sur les lieux que Saint Bruno avait choisis pour y établir son premier monastère. 

55 adhérents se sont retrouvés à la porte du Musée archéologique, dans le quartier Saint Laurent où l’église renferme les secrets de l’un des plus vieux quartiers de Grenoble.

Plus d’une centaine d’auditeurs attentifs ont suivi son exposé qui nous a entrainés dans des paysages secrets et souvent magnifiques parcourus par cette voie qui reliait Grenoble à Fréjus.

Quelques années dans le froid et la poussière du clocher…..quelques années encore dans un local du presbytère…..puis quelques mois dans l’atelier « Couleurs d’étoiles », trois semaines dans le hall de la mairie et enfin le voici, encadré, arrivé à destination à l’église Saint Pierre de Claix en ce vendredi 4 Février 2011 !

 

 Vendredi 10 décembre, 18 H, la salle des fêtes est prête à accueillir les 92  personnes inscrites pour cette 5ème mondée claixoise. Les tables sont joliment habillées de nappes grenat, les récipients attendent les cerneaux, les sacs de noix cassées sont là, la bascule aussi ! Sur le podium tout est prêt pour recevoir les musiciens.

Nous avions invité nos adhérents à notre assemblée générale annuelle ce samedi 13 novembre…et ils sont venus nombreux. En effet c’est une centaine de personnes qui ont répondu présentes. Nous avons remarqué la présence de monsieur le maire et de plusieurs adjointes ou adjoint.

 

Encore un beau succès pour la traditionnelle sortie « vie de château » qui a séduit plus de cinquante personnes.

Les journées du Patrimoine 2010 ont été un moment important pour notre association.

Partira ?... Partira pas ?....Il n’était pas facile de prendre une décision compte-tenu des incertitudes de la météo ! La cinquantaine d’adhérents qui ont choisi de participer à la sortie d’été n’ont pas regretté leur choix !

Château d’Avignonet…Chapelle Sainte Luce….Château du Pâquier……une belle promenade sans pluie !

La salle des fêtes du bourg était pleine ce samedi 27 Mars. Claix Patrimoine et Histoire avait confié à Claude Varanfrain, la charge d’entraîner l’assistance dans un lointain passé, sur « la trace de nos ancêtres ». Quatre sites claixois furent visités : la grotte des Lucarnes, la petite grotte de la poterie, la Balme sous Moucherotte et enfin une fracture de roche : le trou du Renard à Comboire. Chacune d’entre elles apporta son lot de découvertes : tessons, poteries, ossements, parures… que de richesses pour ces amateurs d’archéologie et d’histoire !

Des recherches sur place, auprès d’archéologues et l’aide du conservateur du Musée dauphinois… des heures de travail et, pour finir, une vidéo-projection de qualité !

 

Bénéficiant des savants commentaires d’une guide, nos adhérents ont pu admirer plusieurs centaines de photos de Grenoble datant de 1840 à 1880 illustrant les débuts d’une formidable aventure ; celle de la photographie, discipline qui, à cette époque, effrayait les artistes mais qui a gagné aujourd’hui ses lettres de noblesse.

Les précurseurs du XIXème siècle ne s’y sont pas trompés et nous ont légué de véritables chefs-d’œuvres.

 

Beaucoup l’attendent cette traditionnelle mondée claixoise !

Plus de 100 personnes sont venues participer à ce « travail » : séparer les coquilles et les cerneaux qui serviront à faire de l’huile. Les tables se remplissent, on se met en groupes d’amis ou on côtoie de nouveaux venus, cela importe peu puisque le but est d’échanger, de mieux se connaître.
Et tout ceci en musique grâce à Louis René et Guy !
Lorsque les sacs de noix ont été vidés, place au buffet abondamment garni, comme chaque année, par les participants, C P H ouvre les bouteilles et les tonneaux !
Puis la « chorale » se met en place et viennent les chansons puis parfois on danse !
Oui, cette année encore, la « mondée claixoise » a tenu ses promesses !

Ce n’était pas la première visite pour nombreux d’entre nous dans ce charmant village nouvellement labellisé parmi les « plus beaux villages de France » mais rares étaient ceux qui connaissait le trésor bien caché dans les sacristies de l’église abbatiale. Ces pièces couvertes de boiseries exceptionnelles de noyer et de chêne de Hongrie abritent une impressionnante collection de reliquaires, d’antiphonaires et d’instruments de chirurgie…sans oublier cet ingénieux chapier rotatif qui conserve de magnifiques vêtements liturgiques.

Une promenade dans le jardin médiéval… une visite de l’étonnante exposition sur les parfums… et il fallait repartir, ravis de cet après-midi à Saint Antoine.

Qui connaît Ennemond Servien, Seigneur de La Balme et Cossey au XVIIème siècle ? Ce personnage n’est plus un inconnu pour ceux qui ont suivi la conférence donnée à Claix, dans le cadre des Journées du Patrimoine, par un jeune professeur d’histoire. Cédric Bouclier nous a présenté le fruit de ses longues recherches et nous a permis de mieux connaître le « système » mis en place par une famille pour hisser certains de ses fils (Abel et Ennemond en particulier) au plus hautes responsabilités, aux côtés du roi Louis XIV. La conférence accueillait d’ailleurs le Comte de Boisdauphin, (venu tout spécialement de Lausanne !), dernier descendant du Seigneur de Cossey et de La Balme.

Le dimanche 20 septembre, le hameau de Cossey a été envahi par plusieurs centaines de visiteurs, se succédant tour à tour, dans les jardins de la maison forte, sur la place et dans la chapelle. Dans la cour de leur demeure, les propriétaires de la maison Servien ont expliqué, avec compétence et patience, leurs 30 années de travail, pour rendre aux lieux leur magie et l’ambiance d’il y a trois siècles. A côté du bassin de la place (l’un des plus vieux mentionné à Claix), Jean-Claude Michel a retracé l’histoire du hameau et de ses habitants, enchaînant détails historiques, architecturaux et anecdotes. La chapelle, ancienne église paroissiale, a magnifiquement résonné sous des airs baroques interprétés avec brio, à la flûte musicale et à la harpe par Juliette Tricot et Mélanie Virot (toutes deux professeurs à l’Espace Fernand Veyret) avant d’accueillir plusieurs personnages directement arrivés du XVIIème siècle, costumés et perruqués, pour nous faire revivre l’ambiance légère et parfois coquine des salons précieux ! Le public a longuement ovationné les artistes et salué l’organisation de ces Journées du Patrimoine qui resteront comme un cru particulièrement réussi !

C’est une soixantaine d’adhérents qui arrivèrent en car pour une promenade sous la Montagne de l’homme, à 1800m d’altitude, au milieu d’alpages blanchis par les lys blancs et les asphodèles. Guidés par Jean-Claude Michel, les promeneurs ont fait une première escale à la chapelle Saint Géraud, du nom de celui qui, lors d’un pèlerinage pour Rome, aurait ici rendu la vue à un aveugle au IXème siècle.

Un peu plus haut, arrêt dans le hameau de Cluy, joliment restauré et animé par un troupeau de centaines de moutons, là se trouve une chapelle dédiée à Saint Ilpize.

Encore un peu de marche jusqu’au col de Cluy pour découvrir le surprenant « Camp des forçats » : un vaste champ entouré d’un mur de pierres « Il correspond vraisemblablement à un camp romain destiné à contrôler au haut empire la voie de Rome » nous a expliqué Jean Claude Michel.

Après un agréable pique-nique dans l’herbe et les fleurs, certains ont marché encore un peu pour atteindre le col de Maronne et avoir une vue sur les anciennes mines de l’Herpie à l’Alpe d’Huez.

Une bien agréable sortie « histoire et nature » et le soleil était de la partie !.

Le 28 Mars, à la salle des fêtes, un sujet peu commun a attiré un nombre important de spectateurs : plus de 120 personnes pour suivre une vidéo-projection concoctée par Claude Varanfrain sur le thème des glacières .Tout est parti d’un édifice peu connu des Claixois, situé dans le parc du château de La Balme : la glacière ! La curiosité de Claude l’a conduit à se poser des questions sur l’origine et l’utilisation de cette glacière et … pourquoi s’en tenir là ! c’est toute l’histoire de l’usage de la glace depuis la préhistoire jusqu’à nos jours qui a suscité son intérêt ! Documents, gravures, photos, témoignages… de Corrençon-en-Vercors à Aspres-sur-Buesch jusqu’aux collines de la Sainte Baume nous avons beaucoup appris sur le sujet. Des glaciers ou du gel des lacs jusqu’à la fabrication artificielle de glace à l’aube du 20ème siècle, plusieurs centaines d’années se sont écoulées et l’histoire du froid n’est sans doute pas terminée car « le froid reste un élément essentiel de beaucoup de techniques innovantes ».

Plus de 50 personnes pour la visite guidée du musée Hébert à La Tronche. Cette ancienne maison de famille du peintre, date du 19ème siècle. L’artiste qui a partagé son temps entre la France et l’Italie où il fut directeur de la Villa Médicis, était réputé pour ses portraits de la haute société parisienne. Les participants ont pu aussi visiter l’exposition temporaire consacrée à un célèbre paysagiste dauphinois Jean Achard.

Vendredi 12 Décembre 2008, 130 personnes s’activent autour des tables pour « monder » 500 Kg de noix : cerneaux d’un côté, coquilles de l’autre !

On bavarde, on rit, on découvre de nouveaux visages, on apprécie le copieux buffet préparé par chaque participant, Louis–René et Guy mettent l’ambiance musicale et l’on chante et l’on danse ! Convivialité et bonne humeur ont fait de cette soirée un succès !